chien qui dort

Quel est le temps de sommeil d’un chien ?

Avoir un chien comme animal de compagnie n’est pas de grands repos. En effet, ses besoins sont multiples et sa santé doit continuellement être surveillée. Parmi les facteurs qui pourraient vous renseigner sur son état de santé, on peut citer le sommeil. Ce dernier, lorsqu’il est perturbé, va influencer le physique de votre chien, ses habitudes, mais aussi sa santé mentale.

En effet, c’est durant son sommeil qu’il assimile l’ensemble des informations de la journée et qu’il reprend des forces après une journée harassante. Ainsi, il est toujours conseillé de surveiller son temps de sommeil. Cependant, ce dernier dépendra de plusieurs facteurs, dont l’âge, la race et notamment la saison.

Dans cet article, on vous dévoile tout sur le temps de sommeil d’un chien.

Le temps de sommeil chez un chiot

Deux facteurs principaux vont influencer le temps de sommeil d’un chien :

  • l’activité journalière ;
  • l’âge.

Comme un bébé humain, le chiot a besoin de beaucoup de sommeil. Ainsi, 90% de sa journée se passera dans son panier. En moyenne, le temps journalier de sommeil d’un chiot est de 20 h. C’est grâce à cela qu’il pourra avoir un développement correct, un apprentissage rapide et qu’il pourra mieux manger.

Le temps de sommeil chez un chien adulte

Dans le cas d’un chien adulte, on constate une réduction considérable du temps de sommeil. En effet, au lieu de 90% de sa journée, le chien adulte n’aura besoin que de 50%. Ainsi, en moyenne, son temps quotidien de sommeil sera de 10 à 15 heures. À travers cela, il donne du temps à son cerveau de comprendre les multiples actions qui se sont produites durant sa journée, mais aussi de permettre à son corps de se reposer et de récupérer.

Il faut savoir qu’en ayant une qualité de sommeil adéquate, de nombreux troubles du comportement peuvent être évités pour votre chien. Ajoutez à cela que le sommeil est considérablement affecté par l’intensité de l’effort physique. Ainsi, après une journée épuisante, vous pourriez constater que votre animal de compagnie passe plus de temps à dormir les journées qui suivent. Cela leur permettra de récupérer plus rapidement. En outre, le manque d’exercice ou l’ennui peuvent aussi conduire à l’allongement de son temps de sommeil.

Le temps de sommeil chez un chien âgé

Dans le cas d’un chien âgé, les besoins en sommeil seront plus importants. En effet, il passera 75% de son temps à dormir. Avec la vieillesse, les chiens auront besoin de plus de repos. Ce qui se traduit par un temps journalier de sommeil d’environ 18 heures. Cependant, veillez à ce qu’il n’ait aucun trouble du sommeil, à cet âge-là. Cela risquerait d’engendrer des répercussions sur son état de santé.

Enfin, la saison pourrait aussi influencer la durée de sommeil de votre chien. En effet, durant la saison hivernale, le mauvais temps, la pluie ainsi que les courtes journées ne lui donnent pas envie de faire des activités. Par contre, dès l’arrivée du printemps, vous remarquerez qu’il est plus enclin à sortir, jouer, courir, etc. Cependant, il faut savoir que cette règle ne s’applique pas à toutes les races de chiens. En effet, certains d’entre eux préfèrent les températures basses.

Les cycles de sommeil des chiens

Le sommeil des chiens est généralement réparti en deux phases. En premier lieu, on retrouve le sommeil profond qui est destiné à permettre à l’animal de récupérer. Durant cette phase, il n’effectue aucun mouvement et il effectue de profondes respirations. Ajoutez à cela, qu’il enregistre un ralentissement de son activité cérébrale. Néanmoins, son tonus musculaire est sauvegardé.

La seconde phase est connue sous le nom de sommeil paradoxal. Elle se traduit par une reprise classique de l’activité cérébrale, une détente du corps, mais avec une perte du tonus musculaire. C’est d’ailleurs durant ce cycle que se fait l’assimilation des multiples informations acquises au cours de la journée. Cette action se fait à travers des rêves. C’est pour cela que durant ce cycle, vous pourriez remarquer que votre chien fait des mouvements brusques et involontaires. D’ailleurs, il peut même arriver qu’il :

  • aboie ;
  • adopte une respiration irrégulière ;
  • gémisse.

De manière générale, la plage horaire de 14h et 5h du matin que préfèrent les chiens pour dormir.

Où doit dormir un chien ?

Vous, en tant que maître, il sera nécessaire de réaliser un bon équilibre pour votre chien. Cela passera donc d’un côté par le respect de la hiérarchie et de l’autre en assurant son confort. Pour ce faire, vous pourrez opter pour l’installation de coussins chien anti stress. Sinon, des cages d’intérieures sont aussi disponibles, en fonction de la taille de votre animal de compagnie. Si vous optez pour une cage, ne la prévoyez pas trop grande car il pourrait faire ses besoins dans l’espace à sa disposition. Il faut savoir que l’installation d’un endroit spécifique pour son sommeil, tel un panier pour chiens par exemple, évitera que votre animal ne se prenne pour le chef de la maison. Cependant, ce dernier devra de préférence être disposé à même le sol pour éviter toute confusion hiérarchique.

En outre, pour lui conférer un sommeil réparateur, il est conseillé de mettre en place plusieurs paramètres. Tout d’abord, la place dédiée à son sommeil devra être confortable et bien sécurisée. Ensuite, il est toujours conseillé de changer d’endroit de sommeil ou sinon de prévoir plusieurs endroits où il pourrait dormir, car les chiens aiment bien bouger durant la nuit. Son couchage doit être propre, optez pour un coussin chien déhoussable que vous pourrez laver. Après cela, veillez à ce que la température de la pièce soit adaptée à ses envies, sa race et son pelage. De plus, disposés, devant lui, une gamelle remplie d’eau, car la soif et le manque d’hydratation peuvent engendrer un sommeil perturbé.

Il faut savoir également que le manque d’activité pour votre chien peut conduire à des nuits sans sommeil. En effet, durant la journée, ce dernier doit dépenser un quota spécifique d’énergie. Ainsi, lorsque ce n’est pas le cas, une fois la nuit tombée, ce dernier fait le tour de la maison et commet parfois même un boucan infernal. Enfin, le dernier facteur qui pourrait perturber la qualité de sommeil d’un chien est la lumière. Ainsi, pour lui permettre un sommeil réparateur, il faudra fermer les volets durant la journée et diminuer, au maximum, toutes les sources de lumière la nuit.

Retour haut de page