Niches pour chien

Niches d’intérieur ou d’extérieur, enclos, parc à chiots,retrouvez ici tous nos guides d’achats pour faire le bon choix.

Nous allons aborder l’utilité et les différents types de niches à chien, ainsi que de vous aider à déterminer le système le plus adapté.

L'utilité d'une niche

Vous avez déjà un chien, ou vous allez en accueillir un prochainement, et vous vous demandez s’il faut lui installer une niche, une cage ou un enclos. Certains considèrent que c’est cruel car l’animal est isolé et privé de sa liberté. Pourtant, tous les spécialistes canins vantent les mérites de ces options.

Une utilité éducative

Tous les propriétaires de chiens savent, par expérience, que la phase « chiot » est un peu difficile : nécessité d’une surveillance accrue pour que le chiot ne se blesse pas, ne fasse pas de dégâts, sans oublier l’apprentissage du « ne pas sauter sur les gens qui nous rendent visite » ou tout simplement la nécessité de l’obliger à se calmer! La niche ou la cage sont une très bonne solution pour toutes ces problématiques (à condition qu’elles ne soient jamais utilisées comme une punition) ! Si ces comportements concernent plus souvent les chiots, certains chiens adultes ont ce même type de comportement : donc la niche ou la cage ne sont pas réservées qu’aux chiots !

N’oublions pas que la cage d’intérieur permet également d’isoler une mère et ses petits mais aussi d’éviter que les chiots ne fassent leurs besoins un peu partout tant qu’ils ne sont pas propres.

Une utilité territoriale

Votre animal de companie a besoin d’avoir un « territoire » bien à lui où il vient s’installer, se reposer… Niche, cage ou enclos lui permettent d’avoir ce territoire. D’ailleurs certains chiens vont s’y installer pour avoir une visibilité sur ce qui se passe aux abords de votre domicile. La notion de territoire est très importante ; mais attention certains de nos compagnons à quatre pattes peuvent développer un comportement territorial agressif.

Une utilité en cas d'agressivité

Certains de nos petits compagnons sont( ou deviennent) agressifs. Dans ce cas de figure, une barrière (de hauteur suffisante) ou un enclos sont des options indispensables. Bien qu’indispebsales, ces mesures ne seront pas suffisantes: il faut dans ce cas un suivi éducatif et/ou comportemental.

De grande utilité contre les intempéries

Si votre chien passe tout ou partie de son temps dans le jardin, la niche va le protéger de la pluie, la neige, du froid…

Une utilité pour les « fugueurs »

Certains chiens sont plus fugueurs que d’autres. Dans ce cas, un enclos permet d’éviter que notre chien ne s’échappe.

Comment choisir un système adapté ?

Les critères à prendre en compte sont nombreux. Nous vous présentons ici les plus importants.

La taille et la surface de la niche, cage ou de l'enclos

Evidemment, on ne va pas choisir la même niche pour un Caniche que pour un Léonberg ! La choix se fera en fonction de la taille du chien, lequel doit avoir suffisamment de place pour s’allonger, se retourner. Attention toutefois de ne pas tomber dans l’excès en pensant que plus la niche est grande, mieux c’est pour votre compagnon. En effet, une niche trop grande ne va pas permettre de conserver la chaleur et de ce fait en hiver votre chien souffrira du froid. D’ailleurs, l’isolation est optimisée avec le choix d’une niche sur pieds.

De plus, une niche trop grande n’apportera pas le sentiment de sécurité à votre compagnon. Pour accroître son sentiment de sécurité, on peut installer un tapis de couchage épais et confortable !

Le positionnement

La niche, la cage ou l’enclos sont le domaine de notre anima., Le choix de leur emplacement est important. En effet, le chien ne doit pas, par exemple, être installé au fond du jardin où personne ne le voit et où lui-même ne voit personne ou rien de ce qui se passe dans son environnement. Idéalement, il vaut mieux envisager l’endroit le plus adapté de votre terrain et de voir ensuite ce qu’il est possible d’installer à cet endroit là.

La hauteur

C’est une question importante notamment pour une clôture, un enclos ou un chenil. Là encore, tout dépend de la race de votre chien et de ses aptitude physiques en saut: certains chiens, même petits, sont capables de sauter très haut !

En général, une hauteur de 1,80 m est conseillée pour les chiens qui sautent haut, et 1,50 m s’ils ne sautent pas haut.

Le choix du matériau

Il existe de nombreux matériaux pour les abris de nos petits compagnons, tous avec leurs avantages et inconvénients :

– Le tissu : le tissu n’est pas conseillé pour un abri extérieur. On va le privilégier pour un abri intérieur. Toutefois attention au tissu si l’occupant est un chiot pas encore propre par exemple. Dans ce cas, il vaut mieux privilégiers des matières facilement nettoyées et désinfectées avec une éponge!

– Le bois : comme tout ce qui est en bois, la niche de votre chien devra être traitée régulièrement ce qui permettra à son abri de bien vieillir dans le temps. Le nettoyage est plus difficile sur du bois. Certes plus onéreux à l’achat, le bois présente deux avantages majeurs : sa robustesse et de très bonnes capacités isolantes.

– Le plastique (ou PVC) : cette solution sera moins onéreuse que le bois. Un abri en plastique sera plus facile à nettoyer mais aussi plus facile à déplacer (car bien moins lourd que le bois). En revanche, l’isolation n’est pas aussi bonne que celle procurée par le bois. Attention aux odeurs de plastiques et à choisir des produits non-toxiques.

– Le métal ou le grillage : notamment pour les enclos et les chenils (pensez à prendre un acier galvanisé pour éviter la corrosion).

Définir l'utilisation : intérieure ou extérieure

Selon que cet abri est destiné à un usage intérieur ou extérieur, vous ne choisirez pas les mêmes produits.

Pour l’intérieur, vous opterez pour des cages ou des niches pour chien en tissu.

Pour une utilisation extérieure, il sera préférable de s’orienter vers une niche avec une bonne isolation thermique, un enclos ou chenil, résistants aux intempéries. Il faudra également prévoir un positionnement à l’abri du vent et surélevé pour éviter que votre toutou n’ait les pattes dans l’eau en cas de pluie.

Les différents types

La niche

La niche pour chien est un abri fermé avec un toit. Il existe de nombreux modèles avec un toit en V inversé ou un toit plat. En général, le toit pointu assure un meilleur écoulement de l’eau en cas de pluie et garantit ainsi une meilleure isolation contre l’humidité.

Le toit de certaines niches est amovible, ce qui facilite grandement la tâche de nettoyage !

Vous trouverez également des niches avec terrasses et auvents pour plus de confort.

La cage

La cage pour chien est aussi appelée « niche d’intérieur » ou « parc pour chien ». La cage va être le petit nid douillet de notre compagnon.

L'enclos

L’enclos pour chien extérieur est une sorte de clôture qui va délimiter le territoire de votre chien, espace dans lequel votre chien pourra se déplacer. Cette clôture est souvent composée de panneaux métalliques ou grillagés. Cela présente l’avantage d’avoir un enclos à la taille évolutive. Certains maîtres ajoutent une niche au sein de l’enclos. 

Concernant les dimensions : certains estiment que l’enclos pour chien « idéal » devrait être 10 fois plus grand que le chien ; d’autres préconisent 5 à 10 m2 pour un chien adulte selon sa race. Concernant l’utilisation de l’enclos, il convient de bien se documenter sur les recommandations des professionnels : un chien ne doit pas passer plus de 3 à 4 heures par jour dans son enclos, sous peine d’un potentiel risque de développement de troubles comportementaux.

Le chenil pour chien

il est aussi appelé « box pour chien ». Il s’agit d’un espace fermé possédant un toit et protégeant notre animal des intempéries. Il est plus adapté qu’un enclos lorsque le chien y reste de longues heures. Il doit, évidemment, être adapté à la taille du chien.

De nombreux modèles adaptés à tous les budgets existent pour tous les types d’abri évoqués. Avis aux bricoleurs: il est aussi possible de les fabriquer soi-même!

Retour haut de page