attache remorque velo

Comment attacher une remorque vélo pour chien ?

Les remorques pour vélo, qu’elles soient pour transporter les enfants, des équipements ou bien des animaux, ont le vent en poupe. C’est un mode de mobilité doux, pratique et accessible à tous.

Au-delà du look, de leur taille, le système d’attelage est un élément à ne pas négliger lors du choix de la remorque car il assure la sécurité de ce qui est transporter.

Le dispositif d’attelage d’une remorque à un vélo est composé de plusieurs éléments :

Le bras de remorquage (le timon), 

Un timon est une pièce métallique axiale qui est reliée à l’avant d’une remorque et qui comporte un anneau dans lequel se connecte l’attelage. Ce bras est souvent rigide et relie le châssis de la remorque au système d’accroche sur le vélo. Il doit être solide et il ne doit y avoir aucun jeu aux extrémités.

le système de couplage

C’est l’élément qui est chargé d’assurer le débattement de la remorque par rapport au vélo. En effet, vous ne pouvez pas fixer une remorque sur un vélo de manière rigide car le vélo monte, descend, se penche, tourne. Il faut impérativement un système qui rotule l’ensemble.

Il en existe 3 types:

  • fixation sur axe roue arriere

C’est le plus fréquent. Il faut intercaler une pièce métallique entre le cadre et l’attache rapide de votre roue arrière. Fixation compacte et discrète.

  • fixation par rotule sur tige de selle

Cette fixation est plus répandue sur les remorques faites sur mesure et artisanales. Elle est plus encombrante mais robuste et facilement installable sur le tube ou la tige de selle.

  • fixation par pince sur cadre

Moins fréquente, c’est une sorte de pince qui vient se prendre sur le cadre (ou des bases arrière). Pas forcément le top au niveau contraintes mécanique car elle sollicite le cadre de manière habituelle. Si votre remorque est lourde, c’est à éviter.

L’attache de sécurité.

Cette attache est le plus souvent une sangle ou un petite chaîne de secours qui a vocation à doubler le système d’attelage en cas de défaillance de ce dernier. En effet, si le système de couplage venait à céder, il faut impérativement un 2ème système pour retenir la remorque et éviter qu’elle ne finisse dans le décor ou bien  ne provoque un accident.

Retour haut de page