dysplasie berger allemand

La dysplasie chez le chien : Quels traitements ?

Encore connue sous le nom de dysplasie coxo-fémorale, la dysplasie de la hanche est liée à un mauvais ajustement des os de l’articulation de la hanche. Le fémur ne s’emboîte pas bien dans la cavité de l’articulation de la hanche, ce qui cause une laxité de l’articulation (non pas confondre avec l’arthrose chez le chien)

Heureusement, il existe plusieurs traitements pour soulager un chien souffrant d’une dysplasie de la hanche. Qu’il s’agisse de médicaments, de compléments alimentaires, d’exercices physiques ou d’interventions chirurgicales, votre chien peut être soulagé. Voici ce que vous devez savoir.

Le sport

Pour soulager votre chien de la dysplasie, un traitement efficace consiste à l’amener à faire des exercices d’équilibre et à s’étirer. À cet effet, beaucoup de propriétaires font faire à leurs chiens de la natation. Cela leur permet en plus de s’amuser, de faire du poids pour le chien en surpoids, mais également de faire une pratique sportive.

En outre, les exercices sportifs présentent également l’avantage d’améliorer bien d’autres fonctions du corps. Ils permettent notamment d’améliorer la qualité de la vie de l’animal en général. Aussi, après certains types d’intervention chirurgicale, la pratique de mouvements modérés permet généralement de remobiliser l’articulation. C’est le cas par exemple pour une opération des ligaments croisés comme la TPLO chez le chien.

Le repos

La dysplasie de la hanche ne disparaît pas avec le repos comme dans le cas d’une blessure mais le repos est essentiel dans le traitement. Certes, un chien souffrant de la dysplasie a besoin de s’exercer physiquement mais il doit le faire de manière correcte. C’est à ce niveau qu’intervient le repos.

En effet, lorsque l’articulation de la hanche de votre chien est surchargée, celui-ci peut avoir très mal aux hanches. De ce fait, il est important qu’il se repose pendant quelques jours dans un couchage pour chien de qualité tel qu’un lit orthopédique pour chien. Aussi, bien que la musculature des cuisses et du dos ait besoin d’un renforcement, elle ne doit pas être surchargée par de longues courses à pied.

Si vous avez un grand chien (comme un berger allemand), veillez à ce que son couchage pour chien soit suffisamment grand.

Un régime alimentaire strict

La surveillance du poids de votre chien vous permettra de le maintenir à un niveau raisonnable afin de le soulager des symptômes de dysplasie. En effet, plus votre chien sera en surpoids et plus il manifestera les signes de dysplasie. De plus, un chien de poids normal atteint de dysplasie sera vite soulagé par les traitements et ressentira moins de douleurs qu’un chien en surpoids. Il est donc important de bien contrôler son alimentation.

Les compléments alimentaires

Sur le plan médical, de nombreux compléments alimentaires sont disponibles pour le soin des articulations de votre chien. Vous pouvez notamment recourir à des compléments alimentaires comme les huiles de poissons à forte teneur en Oméga-3. L’efficacité de cette huile a été scientifiquement prouvée par de nombreuses études vétérinaires.

En outre, les Oméga permettent aussi de réduire le besoin en médicament. Ils sont, soit disponibles sous la forme de produits séparés, soit inclus dans des aliments complets. Ces aliments sont spécialement conçus pour soulager les chiens qui souffrent de douleurs articulaires.

Par ailleurs, il existe également un autre complément alimentaire qui peut être utile. Il s’agit de la glucosamine. Bien que son efficacité soit moins étayée scientifiquement, cette dernière a eu un effet positif sur de nombreux chiens.

Les médicaments

La dysplasie est une maladie liée à un mauvais emboîtement du fémur dans la cavité de la hanche. Elle peut même faire souffrir des chiens de grandes races. De ce fait, il est important de leur donner un traitement antidouleur et anti-inflammatoire au cours des périodes plus ou moins longues. Néanmoins, vous devez toujours avoir en tête qu’il faut aussi lui administrer peu de médicaments, tout en veillant à son bien-être.

Une intervention chirurgicale

Pour soigner un chien de la dysplasie de la hanche, l’intervention chirurgicale est souvent envisagée notamment quand tous les traitements cités plus haut sont inefficaces. Aussi, cette option est envisageable pour prévenir la dysplasie chez un chiot qui appartient à une race qui est génétiquement sujette à cette pathologie.

En outre, au total, il y a contre la dysplasie, six principaux types d’intervention chirurgicale regroupés en deux groupes : deux en chirurgie préventive et les quatre autres en chirurgie correctrice.

Les interventions chirurgicales préventives

Les deux traitements classés en chirurgie préventive sont la symphysiodèse pubienne juvénile (SPJ) et la triple ostéotomie du bassin. La SPJ consiste à fusionner la symphyse pubienne : il s’agit de la partie ventrale du bassin. C’est une opération chirurgicale qui s’effectue bien avant que le chiot n’ait 5 mois. Aussi, il faudrait au préalable effectuer un diagnostic pour apprécier le niveau de laxité de l’articulation avant l’opération.

Ensuite, concernant la triple ostéotomie du bassin, elle est praticable sur des chiens dont l’age est compris entre 5 et 8 mois. Elle doit de ce fait, être pratiquée uniquement sur des animaux en pleine croissance et ne présentant pas d’arthrose. Dans ce cas aussi, l’intervention doit survenir après des examens.

Les interventions chirurgicales correctrices

Les quatre traitements classés en chirurgie correctrice sont les suivantes :

  • Prothèse totale de hanche ;
  • Résection arthroplastie coxo-fémorale ;
  • Dénervation de la hanche ;
  • Implantation de billes d’or.

La prothèse totale de la hanche consiste à remplacer intégralement l’articulation de la hanche. Cette intervention chirurgicale soulagera votre chien de la douleur et lui permettra de recouvrer une excellente mobilité.

La résection arthroplastie coxo-fémorale, quant à elle est une intervention de sauvetage qui survint lorsque la pose de prothèse est impossible. Aussi, si les frais liés à cette dernière sont beaucoup trop élevés pour vous, vous pouvez opter pour cette intervention chirurgicale.

Elle permet d’atténuer fortement les douleurs de votre animal. Toutefois, les mouvements de celui-ci sont tout de même limités. De plus, cela nécessite des séances de physiothérapie après l’opération.

Par ailleurs, en ce qui concerne la dénervation de la hanche, elle consiste à supprimer une partie des nerfs de la capsule articulaire de la hanche. Cette intervention permet d’atténuer les douleurs de votre chien, ce qui réduira la prise d’anti-inflammatoires.

Enfin, l’implantation de billes d’or consiste comme son nom l’indique à implanter des particules d’or qui vont toucher la capsule articulaire de la hanche. Cela concerne les chiens souffrant d’arthrose débutante à sévère.

Cette intervention chirurgicale permet d’atténuer la douleur de votre chien et améliorera sa qualité de vie. Vous devez donc envisager d’aller vers une clinique pour soulager votre chien quand les autres traitements font preuve d’inefficacité.

Retour haut de page