chien devant un avion

Comment prendre l’avion avec son chien ?

Vous partez en voyage, mais vous ne pouvez pas vous séparer de votre animal de compagnie ? Est-ce pour un déménagement, le travail ou pour les vacances ? Il est difficile de le quitter et de le laisser seul à la maison sans vous à ses côtés. En effet, ce n’est pas naturel pour un chien de rester seul. Une telle situation peut être une source de stress, d’ennui voire de danger pour lui. De ce fait, tant que vous le pouvez, emmenez-le avec vous.

Le transport d’un chien à bord d’un avion est faisable sous plusieurs conditions. Afin que votre voyage et celui de votre chien se passent bien, les compagnies aériennes ont mis en place des réglementations régissant le transport d’animaux à bord d’un avion. Voyager avec son chien en avion requiert des préparations dont la plupart d’entre elles peuvent très bien être anticipées. Faisons un tour d’horizon sur tous les points essentiels à connaître pour voyager en avion avec votre ami à quatre pattes.

Les points essentiels à valider

Le faire vacciner

chien vaccin veto

Pour voyager en avion avec votre cabot, vous devez le vacciner. La compagnie aérienne et/ou le pays de destination l’exigent. Le vaccin peut être un primo vaccin ou un rappel. Votre vétérinaire doit lui administrer un vaccin antirabique au moins 21 jours avant votre départ.

Le vaccin contre la rage est valable durant un an. Et la date de validité de celui de votre chien doit être inscrite dans son passeport européen pour animal. Veillez à ce que le vaccin antirabique de votre chien soit à jour si votre destination de voyage est hors France. D’ailleurs, vous devez aussi savoir que chaque pays de destination possède ses propres réglementations en termes de vaccination. Informez-vous sur ce point.

Identifier votre chien

Depuis 1999, l’identification d’un chien est obligatoire en France. Ainsi, votre chien doit impérativement être identifié pour pouvoir voyager. Pour ce faire, vous avez le choix entre un tatouage ou une puce électronique. En règle générale, le tatouage se fait au niveau de l’oreille droite du chien. La procédure pour faire tatouer un chien nécessite une anesthésie générale. Le tatouage est immédiatement visible.

La puce électronique possède une taille comparable à celle d’un grain de riz. Ce dispositif électronique est implanté à gauche de l’encolure. L’opération est indolore et ne requiert aucune anesthésie sauf dans le cas où le chien est brutal. Une fois la puce implantée, un numéro sera attribué au chien. Le numéro est unique et ne peut pas être falsifié ni supprimé.

La puce électronique est sans doute l’une des méthodes d’identification la plus pratique et efficace. Elle est privilégiée pour un voyage en avion. En passant un lecteur sur la zone d’implantation, le numéro s’affiche immédiatement. La majorité des pays européens impose le port d’une puce électronique.

Les papiers du chien

Le passeport

passeport chien

Ici encore, les papiers à emporter pour voyager avec son canidé dépendent des exigences de la destination. Si vous souhaitez voyager au sein des pays membres de l’Union Européenne, votre chien doit obligatoirement disposer d’un passeport européen pour chien.

Le passeport est délivré et rempli par un vétérinaire habilité. Il contiendra le numéro de la micropuce permettant d’identifier le chien et d’avoir accès aux coordonnées de son propriétaire. Il informe également sur l’état de vaccination du chien.

Le certificat de propriété

Un certificat de propriété est requis pour pouvoir faire entrer son animal de compagnie à l’intérieur d’un territoire européen. Ce document devra être demandé bien avant le départ auprès de l’organisme compétent.

Le carnet de santé

Outre le fait qu’il doit avoir au minimum 8 semaines, votre chien doit également présenter un certificat international de bonne santé pour passer les douanes. Le certificat doit être établi au cours de la semaine précédant la date du voyage.

La quarantaine

En arrivant au pays de destination, votre chien peut également être amené à passer plusieurs tests. Des formulaires sont aussi à remplir en fonction du pays. Et le plus important est qu’en cas d’irrégularités dans ses papiers, il se peut que votre chien soit mis en quarantaine à l’atterrissage.

Afin d’éviter ce genre d’incident, renseignez-vous convenablement au sujet des réglementations en vigueur imposées par le pays de destination. Puis, assurez-vous que tous les papiers et mentions obligatoires sont parfaitement remplis.

En France par exemple, un chien passe librement les douanes quand celui-ci possède une identification légale, est vacciné contre la rage ainsi que d’un titrage sérique antirabique de plus de trois mois. Par contre, il existe des pays comme l’Australie, qui exigent que l’animal soit toujours mis en quarantaine à l’arrivée.

Cas d’une adoption

Si vous ramenez un chien de l’étranger et l’adoptez, pensez à apporter plusieurs documents comme une pièce permettant l’identification du chien, une attestation de cession, un certificat d’un vétérinaire officiel du pays d’origine sur l’état de santé de l’animal ainsi qu’un document relatant les besoins et les spécificités du chien.

La cage de transport pour chien

husky cage avion

Vous avez besoin d’une cage homologuée IATA pour voyager en avion avec votre animal de compagnie. Une cage de transport IATA ou International Air Transport Association est idéale et pratique pour le transporter en toute sécurité. Vous pouvez équiper la cage de transport d’un tracker GPS ou d’un Apple Airtag afin de géolocaliser votre chien. Cela préviendra contre toute perte ou tout égarement de la cage et de votre chien. Un point très important : n’oubliez pas de mettre une étiquette contenant vos coordonnées et le nom de votre chien sur la cage.

Quel chien ne peut pas prendre l’avion ?

De bonnes préparations sont à prévoir pour voyager avec son chien en avion. Afin d’éviter les mauvaises surprises une fois arrivées à l’aéroport, vous devez bien connaître les règles relatives au transport de chien en avion pour la compagnie et le pays de destination. Certaines compagnies autorisent les chiens à bord des vols avec des conditions tandis que d’autres ne l’autorisent pas tout simplement. Selon la compagnie, certaines races de chiens sont également interdites et d’autres autorisées.

Cas des animaux à nez retroussé

Par exemple, des conditions spécifiques concernent le transport en avion des animaux à nez retroussé ou les animaux brachycéphales. Parmi ces types d’animaux, nous pouvons citer : affenpinscher, boston terrier, boxers (toutes races), bouledogues (toutes races), bullmastiff, cane corso, carlins (toutes races), chow-chow, dogues (toutes races), certaines races d’épagneuls (tibétain, japonais, anglais, King Charles), griffon bruxellois, lhassaapso, mastiffs (toutes races), mâtin napolitain, pékinois, petit brabançon, shihtzu, ou encore un sharpei staffordshire bull-terrier.

L’emplacement de l’animal dans l’avion

Si votre chien pèse entre moins de 8 kg avec son sac de transport inclus dans le poids avec une dimension maxi de 46 × 28 × 24 cm, il sera placé dans la cabine. Si votre canidé pèse entre 8 et 75 kg, il sera mis dans la soute. Au-delà de 75 kg, il sera placé dans le fret.

Les autres conditions et préparations

Certaines compagnies exigent un âge minimal. Généralement, la limite se trouve entre 10 à 15 semaines. Donc, il faut bien vérifier cela. Aussi, les chiennes en gestation sont interdites de vol. N’oubliez pas de faire à l’avance une réservation de place pour votre chien. Les places des animaux sont souvent très limitées dans les vols.

Avant le départ hors Europe, votre boule de poils devra passer une visite médicale. Le vétérinaire fournira une CBS ou certificat de bonne santé à votre animal. Le certificat doit dater d’au moins une semaine.

Vérifiez bien les tarifs. Par exemple, pour Air France, les tarifs forfaitaires varient en fonction de la destination. Le transport est de 80 euros en soute et de 40 euros en cabine pour la France métropolitaine. Le coût est de 200 euros en soute et de 55 euros dans les vols en Europe ou entre l’Europe et l’Afrique du Nord. Vous devez signer une décharge de responsabilité lors de l’enregistrement de votre chien. Le formulaire est disponible sur le site d’Air France.

Faites attention ! Il se peut que vous ayez enregistré votre chien sur un autre vol que le vôtre. Pour voyager avec son chien en avion, il faut s’assurer d’être sur le même vol. Et comme nous l’avons précisé un peu plus en haut de l’article, la cage de transport de votre doit être homologuée IATA. La compagnie aérienne doit valider la cage avant le vol.

Le confort du chien

Il ne suffit pas de mettre votre chien dans une cage et le tour est joué. Loin de ça. Afin qu’il voyage confortablement, mettez dans sa cage tous les accessoires nécessaires pour qu’ils puissent profiter du vol en toute sérénité, comme vous. Pour ce faire, ajoutez un doudou, un tapis et une gamelle d’eau dans sa cage. Fixez le bol de nourriture sur la cage pour faciliter son remplissage et éviter les déversements durant le vol. Par ailleurs, évitez de mettre des objets qu’il pourrait déchiqueter. Cela risquerait de l’étouffer durant le voyage.

Habituer votre chien au vol

Si votre toutou n’a jamais pris l’avion ou que cela fait des lustres qu’il n’en a pas pris un, vous vous devez de l’habituer au vol. Comme il ne sortira pas de sa cage de transport durant le vol, il est important qu’il s’y habitue.

De ce fait, entraînez-le deux mois à l’avance pour que l’odeur de la cage lui soit familière. Au cas échéant, vous risquez de voir votre chien très agité durant le vol. Le jour du vol, donne-lui à manger le plus tôt possible, de préférence sur un intervalle de 4 h minimum avant le vol. N’oubliez pas de lui faire faire ses besoins également avant le départ.

Aussi, votre ami de compagnie peut être sujet à des stress et de l’anxiété durant le vol. Vous avez l’occasion d’empêcher cela en l’apprenant à gérer son stress. Voici ce que vous devez faire. Une semaine avant la date de départ, donnez-lui des Fleurs de Bach. Idéalement, chaque prise doit contenir 3 à 4 gouttes. Et les prises seront réalisées 4 fois par jour pour assurer une efficacité optimale des Fleurs de Bach. Évitez les somnifères. Ces dernières pourraient engendrer un accident. Vous pouvez aussi utiliser le Zylkene ou l’Adaptil transport.

Préparer la valise de votre chien : Quoi emporter ?

chien valise

Vous devez maintenant préparer les affaires de votre animal de compagnie. Faites un listing de tous les objets et accessoires qu’il faudrait amener. De cette façon, il y a peu de chance que vous l’oubliiez. Dans la liste, vous trouverez :

  • les jouets, le plaid
  • tous les papiers officiels
  • le carnet de santé
  • le harnais
  • la laisse
  • ses médicaments
  • des sacs à déjection
  • etc.

Emportez une alaise pour pouvoir nettoyer la cage ayant potentiellement subi des accidents durant le vol (sopalin, bouteille d’eau). Prévoyez également des couvertures pour votre chien au cas où il aurait froid.

La check-list et rétroplanning avant le vol

Faites une check-list avant le vol. Vérifiez que la cage de votre chien ainsi que son collier présentent une étiquette. Voyez les informations sur votre billet et le vôtre et assurez-vous qu’elles concordent. Est-ce que vous avez apporté suffisamment de nourriture ? Tous les papiers sont-ils là ? Sont-ils bien à jour ?

Vérifiez la liste des objets à emporter et rayez ceux qui sont déjà dans la valise. Puis, trouvez le reste qui manque dans votre placard ou dans vos sacs. Veillez soigneusement à ce que toutes les conditions imposées par la compagnie et le pays de destination soient remplies et que les réglementations aériennes soient respectées.

FAQ

Où vont les chiens dans un avion ?

En fonction de leur poids, les chiens vont être posés soit en soute soit en cabine. La soute d’un avion est ventilée, pressurisée et chauffée. Les cages ne risquent pas de dégringoler partout, car elles seront stabilisées. Vous aurez besoin d’un sac de transport pour le transporter en cabine.

Comment un chien fait ses besoins en avion ?

Le mieux est de l’habituer à ne pas en faire. Pour cela, entraînez-le quelques jours avant le départ ou bien évitez tout simplement de lui donner à manger avant le vol. Cependant, prenez des précautions, car il ne pourra pas non plus sortir faire ses besoins. Mettez une alèse jetable et un tapis imperméable dans sa cage.

Comment sont les chiens en soute ?

Bien évidemment, si vous avez pensé à tout, tout se passera très bien. Les soutes sont bien équipées pour recevoir convenablement les animaux de compagnie. Si vous avez tout de même peur, demandez à votre vétérinaire de lui administrer un calmant avant votre voyage à l’étranger.

Retour haut de page