chien fugueur

Chien fugueur : Quelles solutions ?

Vous vous demandez peut-être pourquoi votre chien fugue. Même si vous faites tout ce qu’il faut, il se peut que votre chien s’enfuit quand même. L’une des raisons peut être que votre chien voit une occasion de s’échapper lorsque vous ouvrez la porte de votre maison. Une autre raison peut être que votre gentil voisin a vu un chien qui ressemble au vôtre courir dans le voisinage.

Il existe des solutions pour empêcher votre chien de fuguer. Vous vous sentirez mieux et serez moins gêné par les conseils de votre voisin si vous utilisez l’une de ces solutions.

Quels sont les dangers pour mon chien s’il s’enfuit, ainsi que pour moi et les autres ?

Une fugue peut entraîner divers dangers, outre la crainte de perdre définitivement votre animal.

Les risques pour l’animal

– Votre chien peut être renversé par une voiture

– Votre chien peut être volé

– Votre chien peut se perdre et être désorienté

– Votre chien peut être blessé lors d’une fugue

Risques pour vous :

– Vous pouvez recevoir une amende pour avoir un chien non tenu en laisse dans un lieu public

– Vous pouvez être tenu responsable si votre chien provoque un accident ou blesse quelqu’un en fuguant

Les risques pour les autres :

– Votre chien peut causer un accident de voiture

– Votre chien peut mordre quelqu’un en s’enfuyant

C’est votre chien, donc c’est votre responsabilité.

Même si votre animal de compagnie cause des dommages, vous en êtes responsable. Vous pouvez être poursuivi en justice si votre chien ou votre chat s’enfuit et provoque un accident. En outre, la fuite de votre animal est passible d’une amende de 38 € à 150 € plus la mise en fourrière et encore plus si votre chien fugueur a causé des dégâts.

Et si mon chien avait raison de fuguer ?

Quel que soit l’excellent maître que vous croyez être, un chien ne fuira jamais sans raison.

La cause la plus fréquente de ce problème est l’ennui.

Si vous êtes souvent absent de la maison et que votre chien ne reçoit pas assez de promenades ou d’attention, il peut commencer à s’enfuir.

Les chiens sont des animaux qui ont besoin d’être stimulés par des odeurs et de l’exercice.

L’instinct de chasse et les odeurs

Il ne faut pas oublier que le chien est un descendant éloigné du loup. Il a conservé de cet ancêtre son instinct de chasseur. Cette caractéristique est accentuée selon la race. Traquer et suivre une proie vivante fait partie de son ADN. Prenez le temps de regarder votre chien lors de vos balades. Vous noterez que vos chiens passent leur temps à renifler, sniffer. Les gènes sont bien là, ils sont faits pour pister et pour certaines races, c’est plus fort que tout. Mon cocker américain, qui est un chien leveur de gibier, est en permanence à l’affût de tous les oiseaux, ou autres lapins et rongeurs lorsqu’on est dans les champs.

Les hormones

Il est difficile de résister à la poussée des hormones, surtout lorsque la survie même de notre espèce en dépend. Par exemple, les chiens, mâles et femelles, sont généralement amenés à quitter leur maison lorsqu’ils sont en chaleur afin de s’accoupler et d’avoir une progéniture. Notre petit fugueur profitera d’un moment d’inattention pour suivre une femelle.

Un jardin non clôturé

Le chien ne se soucie pas de la limite de la propriété sur laquelle il peut courir. Vous lui accordez la liberté de vagabonder tout en vous abstenant de construire une clôture ou une barrière. Encore une fois, vous êtes responsable de ce que votre chien fugueur peut causer. Si une route passe à proximité et qu’un automobiliste fait un écart pour l’éviter et se blesse grièvement, voir se tue, préparez-vous à payer plusieurs centaines de milliers d’euros de dommages. Alors gardez-le à l’œil.

La peur

Si votre chien s’enfuit, c’est probablement parce qu’il a peur de quelque chose de particulier, comme un orage, des cornes ou d’autres chiens. Lorsqu’ils sont confrontés à une situation effrayante, les chiens essaient généralement d’y échapper.

Alors, quelles solutions pour les chiens fugueurs ?

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour empêcher votre chien de s’enfuir.

Mon chien s’ennuie

Essayez de passer plus de temps avec votre chien et de lui accorder plus d’attention. Emmenez-le se promener, jouez avec lui et assurez-vous qu’il a suffisamment de jouets pour l’occuper.

Vous pouvez également l’emmener dans des parcs spécialisés où il peut courir librement et renifler à sa guise.

Faire en sorte qu’il connaisse les limites de territoire

Il sera important de lui apprendre à rester sur le terrain qui lui est attribué. Un éducateur canin peut vous aider dans ce processus. Même lorsqu’il chasse, un chien bien éduqué comprend où se trouvent ses limites. Pour cela, il faut lui faire comprendre que votre jardin est un endroit où il peut trouver tout ce qu’il l’intéresse : les jeux, de l’attention, de l’eau, de la nourriture. Aménagez-lui un endroit à lui bien au calme afin qu’il se l’approprie.

Clôturer et délimiter la propriété

La solution la plus basique est souvent la plus efficace. Les clôtures ou enclos pour chien restent une bonne solution même si elles ne sont pas infranchissables pour un animal qui veut s’enfuir. Par contre, il faudra éviter d’enfermer votre chien à l’intérieur car il risque de développer d’autres troubles du comportement comme la destruction.

Surveillez votre chien lors de ses chaleurs

Pendant leurs chaleurs, le comportement des chiens varie. Une chienne en chaleur agit selon son instinct. Pendant cette période, vous devez être particulièrement attentif. Des produits médicamenteux peuvent constituer une solution à court terme.

La stérilisation peut être une solution si vous ne voulez pas de portées. Les chiens qui ne sont pas stérilisés sont plus susceptibles de s’enfuir à la recherche d’un endroit sûr.

Consultez votre vétérinaire avant toute décision.

La technologie à notre secours : le collier GPS avec détection de franchissement de barrières

Le collier anti-fugue pour chien n’est efficace que lorsque le chien a été correctement dressé et habitué. Toutefois, nous vous conseillons d’utiliser ce type d’accessoire en dernier recours, par amour pour les animaux.

Les démarches thérapeutiques

C’est peut-être finalement le primer conseil à appliquer, engagez-vous dans un processus d’éducation sérieux avec votre animal à l’aide de techniques de renforcement positif afin qu’il sache qu’il sera récompensé s’il reste avec vous. Cela vous permettra d’éviter tout type de problème.

Retour haut de page